18e ÉDITION NOVEMBRE 2017Organisé par
Images en bibliothèques

Programme 2016

Maux d'exil, mots d'exilés

Normandie

Par : Médiathèque Boris Vian

A l'heure où les réfugiés de tous horizons viennent chercher asile en Europe, les images-chocs se bousculent et la dictature de l'instantané nous bouleverse. Le cinéma documentaire échappe à cet art de l'immédiateté et du semblable. Il est là pour documenter. Il prend son temps et trouve la bonne distance pour appréhender son sujet. Il est là pour incarner les expériences vécues par ces migrants, leurs paroles, leurs espoirs et leurs désillusions. Il propose ainsi une réflexion singulière, un regard... d'auteur. Les films d'Alice Diop et de Gianfranco Rosi s'inscrivent pleinement dans cette démarche. Ils rendent compte du réel, ils donnent à voir et à entendre, et surtout ils permettent au spectateur d'interpréter les images et de façonner sa propre opinion.