18e ÉDITION NOVEMBRE 2017Organisé par
Images en bibliothèques

Programme 2017

Par réalisateur

Guillaume DREYFUS

Hygiène raciale

Production : Senso Films, Geppert Productions, TV Tours, LCP Assemblée Nationale
France / Allemagne 2012
85 minutes, VF

« Hygiène raciale » fut le nom donné à l’eugénisme, en Allemagne, dans les années 1930. Ce film raconte l’histoire de cette idéologie, en se concentrant sur l’eugénisme négatif : son but était d’empêcher la propagation de certaines maladies, que la science de l’époque estimait alors héréditaires. L’eugénisme fut l’un des piliers idéologiques du nazisme. Toutefois, cette idéologie n’a pas seulement été appliquée dans l’Allemagne nazie, mais aussi, à une moindre échelle, dans d’autres pays occidentaux, comme la Suède et les Etats-Unis – avant 1933 et après 1945.

Midi-Pyrénées

Lieu Nov. Contact Tarif
Cahors
Médiathèque du Grand Cahors
185 avenue Jean Jaurès
03 Alaux Sophie
05 65 20 38 50
Gratuit

 

Les Déserteurs de la Wehrmacht

Production : Senso Films, Saga film, France 3 Alsace, Cités télévision
France 2003
52 minutes, VF

Sous le régime hitlérien, 30 000 soldats de la Wehrmacht furent condamnés à mort. Le pouvoir leur reprochait leurs propos antinazis, mais aussi d'être objecteurs de conscience, pacifistes ou déserteurs. 20 000 d'entre eux furent effectivement exécutés. La proportion de déserteurs était écrasante. Lorsque ceux-ci étaient graciés, on les envoyait sur le front de l'Est dans des bataillons disciplinaires. Après la guerre, en Allemagne de l'Ouest, les «bons» soldats reçurent une pension de l'Etat, tandis que les déserteurs demeurèrent frappés d'infamie. Ce n'est qu'en 2002 que le Bundestag vota leur réhabilitation.

Midi-Pyrénées

Lieu Nov. Contact Tarif
Cahors
Médiathèque du Grand Cahors
185 avenue Jean Jaurès
04 Alaux Sophie
05 65 20 38 50
Gratuit

 

Meyer et Rachel : mes fantômes lituaniens

Production : Les films du Samam
France 2017
70 minutes, VF

Pourquoi le père de Roland Smolar n’a-t-il jamais montré la seule photo qu’il possédait de ses parents : Meyer et Rachel ? Nés autour de 1880 en Russie, ils arrivent en France vers 1910. Meyer est assassiné à Auschwitz, Rachel meurt de chagrin en 1945. À partir de quelques documents, de bribes de souvenirs familiaux et en arpentant les lieux de leur existence, à Paris et en Lituanie, le film tente de reconstituer leur histoire, à la poursuite de deux fantômes.

Île de France

Lieu Nov. Contact Tarif
Paris
Mémorial de la Shoah
17 rue Geoffroy l'Asnier
30 Mémorial De La Shoah Accueil
01 42 77 44 72
3 € / 5 €