18e ÉDITION NOVEMBRE 2017Organisé par
Images en bibliothèques

Portraits Carmen de Vianney Lambert et Vincent Reignier
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Coups de coeurs de régions

Les films coup de coeurs des coordinations régionales du Mois du film documentaire.

Partenaires d’Images en bibliothèques, les coordinations régionales accompagnent les participants dans la mise en place de leurs projets. Elles favorisent les échanges entre les professionnels du territoire, impulsent le développement de la manifestation et renforcent la visibilité de l’événement. En savoir +

Pour la troisième année, elles proposent aux participants de la manifestation un film coup de cœur pour lequel les droits de projections seront spécifiquement négociés.

LIMOUSIN - Marcel Conche, la nature d’un philosophe de Christian Girier

MARCEL CONCHE, LA NATURE D’UN PHILOSOPHE

de Christian Girier

2014 – France – 67 minutes – HD
Marcel Conche s’est éveillé à la philosophie à l’âge de 6 ans alors qu’il accompagnait ses parents au travail des champs. Il lui consacrera sa vie. À 91 ans, ce philosophe moderne — mais à l’écart des modes — nous convie à une méditation philosophique. Au fil du temps, il a élaboré une métaphysique de la Nature qu’il continue inlassablement de méditer. Depuis sa Corrèze natale, il nous ouvre avec délice à une pensée toujours en mouvement, et nous livre le récit d’une vie qu’il dit banale, pourtant aussi surprenante qu’imprévisible.
HAUTS-DE-FRANCE - Tout à reconstruire de Marine Place

Tout à reconstruire

de Marine Place

2014 – France – 52 minutes – HD

En France, un mineur qui vit de façon irrégulière bénéficie d’une protection jusqu’à sa majorité. La prise en charge dans un foyer lui garantit, l’apprentissage du français, une scolarisation et une formation. A 18 ans et après quelques années d’une présence « légalisée » il se voit retirer toute protection et doit obtenir le droit d’asile politique ou la nationalité française pour rester sur notre territoire

Ahmadullah, Nehmat, Jamchid, Ali Madad et Ebrahim ont entre 17 et 23 ans. Ils étaient jeunes adolescents quand ils ont quitté leur pays, l’Afghanistan. Après un dangereux périple, ils sont arrivés seuls, dans la région lilloise où ils ont été accueillis et scolarisés. Ils doivent cependant affronter de nouveaux challenges. Comment se reconstruire quand on est adolescent immigré et isolé ?


TOUT A RECONSTRUIRE par RealProductions

BRETAGNE - La Terre abandonnée de Gilles Laurent

La Terre abandonnée

de Gilles Laurent

"Le comité de programmation a beaucoup apprécié les qualités cinématographiques de ce film délicat : mise en scène construite avec une grand intelligence et photographie magnifiquement travaillée. Les questions que soulèvent le films touchent aussi beaucoup : comment continuer à vivre dans un lieu interdit/maudit ? Quelle est la force et la place de la nature face aux destructions humaines ?"

Belgique | 2016 | 73 minutes

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la "catastrophe", quelques rares individus vivent sur cette terre brûlante de radiations. Rythmée par les travaux de décontamination et le danger permanent, l’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

BRETAGNE - Les Vies de Thérèse de Sébastien Lifschitz

Les vies de Thérèse

de Sébastien Lifschitz

"Montrer la mort en cinéma documentaire n’est jamais chose aisée. C’est pourtant le pari du réalisateur des invisibles qui réussi à restituer la force vive d’une femme, traversée par un siècle de luttes."
2016 / France / 60’
Un documentaire consacré à Thérèse Clerc, militante féministe, décédée en février 2016, qui comptait déjà parmi les témoins des Invisibles de Sébastien Lifschitz. Le cinéaste a filmé les derniers jours de sa vie à sa demande.

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES - Maman Colonelle de Dieudo Hamadi

Maman colonelle

de Dieudo Hamadi

"Un portrait d’une grande justesse qui rend hommage à l’énergie et l’intelligence déployée par cette colonelle pour changer sa société"

"La colonelle Honorine nous entraîne avec une énergie et un courage saisissants dans le quotidien d’une société marquée par une guerre passée sous silence. Un film coup de coeur pour le comité de sélection des Toiles du doc en 2016."

RDC, France / 2017 / 72’ / Cinédoc
La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani. Sur place elle se trouve face à de nouveaux enjeux. À travers le portrait de cette femme d’un courage et d’une ténacité hors du commun qui lutte pour que justice soit faite, le film aborde la question des violences faites aux femmes et aux enfants en RDC.

MAMAN COLONELLE - Bande annonce VF from Andanafilms on Vimeo.

LANGUEDOC-ROUSSILLON - Poussin de Paul Lacoste

Poussin

de Paul Lacoste

France / 2015 / 52’ / Le-Lokal

J’ai beau aimer comme un fou mon fils de 7 ans, je l’oblige à faire du rugby. On m’a bien obligé à en faire ! À Toulouse c’est comme ça. Hector n’est pas très adroit, ni rapide, ni fort, mais comme il a très envie de contenter son papa, il est prêt à tous les sacrifices. Comme celui de se jeter dans les jambes du gros pilier d’en face qui lui fonce dessus. Alors il s’assomme à moitié, mais il se relève et me regarde pour y lire la fierté. Ce sera comique et tendre, sur le fil de la paternité et ses paradoxes, entre protéger et endurcir, transmettre et libérer. Au moins nous ne serons pas seuls. Au bord du terrain, plein de papas et d’enfants partagent nos tâtonnements. Au fil des entraînements, des matches, de voyages en bus, de la boue hivernale au rhume des foins, de la terreur de la douche collective aux chansons paillardes, le fils va sortir la tête des épaules, et le père, espérons-le, enfin comprendre et accepter son rôle.

"Poussin" de Paul Lacoste from L’oeil du voisin on Vimeo.

ALSACE - The lady in the book de Gesa Matthies

The lady in the book

de Gesa Matthies

"Ecrivain célèbre et icône féministe dans les pays anglophones, Sylvia Plath reste peu connue en France. Ce documentaire lui rend hommage et témoigne de l’influence qu’elle a encore aujourd’hui sur certaines femmes outre-atlantique." Vidéo Les beaux Jours

2016 - 60 min - HD
Une coproduction Ana Films / S. Production / Vosges Télévision
Avec le soutien du CNC, de la Région Alsace, de Strasbourg Eurométropole et de la Procirep-Angoa


« La dame dans le livre » est Sylvia Plath, auteure majeure de la poésie américaine du 20ème siècle et icône féministe depuis sa mort brutale à l’âge de trente ans. Le film propose une plongée dans son univers et dans son œuvre en rencontrant des femmes qui se trouvent aujourd’hui sur les lieux où elle a grandi : les plages de l’Atlantique, la banlieue résidentiel de Boston et l’université Smith College dans l’arrière pays du Massachusetts. Sylvia Plath avait 18 ans au début des années 50. Dans son journal intime, elle témoigne de sa recherche de voie en tant qu’artiste en devenir et jeune femme ambitieuse voulant s’émanciper des modèles féminins traditionnels. Les étudiantes de Smith College connaissent bien ses écrits. Encore maintenant, elles les lisent pour pouvoir mettre des mots sur leurs propres questionnements. C’est par leurs lectures et récits que l’on découvre tout au long du film l’œuvre de Sylvia Plath et ses débuts d’écrivaine. Les mots de Sylvia et ceux des jeunes femmes d’aujourd’hui forment ensemble la voix d’une identité féminine qui s’est construite laborieusement contre l’autorité, le dogme, le conformisme.


Gesa Matthies

Née en 1968 à Hanovre (Allemagne), Gesa Matthies a étudié la littérature allemande et américaine ainsi que la médiation culturelle. Elle a également obtenu un master 2 de réalisation documentaire à l’Université de Provence. Elle vit et travaille à Marseille comme auteure-réalisatrice et monteuse depuis 1999.

AQUITAINE - C’est l’heure du bilan de Lucia Sanchez

C’est l’heure du bilan

de Lucia Sanchez

2016 / 52’ / Sister productions, Alter Ego production

A Orléans, Paul, cadre surdiplômé au chômage, et Emilie, jeune serveuse souhaitant se reconvertir, suivent un bilan de compétences dans un cabinet de ressources humaines. Ils se prêtent au jeu de cet exercice censé analyser leurs compétences et booster leurs motivations, afin de les aider à retrouver enfin le chemin de l’emploi. C’est donc, « l’heure du bilan » pour tous les deux, mais c’est aussi l’occasion de regarder de plus près, de façon drôle et réaliste, cet outil qui concerne en France environ 200 000 personnes par an et qui peine à faire ses preuves dans un marché du travail rongé par le chômage



La réalisatrice

Actrice et réalisatrice d’origine espagnole, Lucía Sanchez vit et travaille actuellement à Paris. Parallèlement à son travail d’interprète, elle tourne des courts métrages de fiction. Après un passage à l’EICTV (école internationale de cinéma et de TV) de la Havane, elle réalise des documentaires où elle aborde sur un ton décalé des sujets de société qui lui tiennent à cœur. En 2011 elle réalise LA GUERRE DU GOLF , produit par Les films d’Ici, sur la spéculation immobilière dans le sud de l’Espagne. La même année elle obtient le deuxième Prix France Télévision de la diversité pour son unitaire de fiction LA FILLE DE ROCHILD. En 2012, elle réalise BOULEVARD MOVIE , pour La Collection de Canal Plus avec Jean Marc Barr à Belleville et MODERN COUPLE , un web-documentaire pour Arte. Elle a aussi travaillé pour CUT-UP , revue documentaire de Arte produite par Quark, ainsi que pour l’émission LES PIEDS SUR TERRE sur France Culture.

CENTRE-VAL DE LOIRE - Portraits Carmen un film de Vianney Lambert et Vincent Reignier

Portraits Carmen

de Vianney Lambert et Vincent Reignier

« Portraits Carmen est un film qui, au-delà de la rencontre avec Thomas, Anaïs et les autres, met en lumière ce temps charnière de l’adolescence, lorsque les désirs, les rêves qui bousculent croisent la réalité du faire, du partage, du futur de chacun à construire. » Ciclic

France I 2016 I documentaire I 71 minutes

Thomas, Loli, Guillaume, Naré, Maxime, et Anaïs, sont élèves en lycée professionnel. Les filles se destinent à la couture et les garçons à la menuiserie. Ils sont à un moment de leur vie où se mêlent incertitudes et ambitions ; pourtant, avec le choix de ce parcours scolaire, ils engagent leur avenir.

Début 2015, ils participent à la création d’un opéra à Orléans, le mythique Carmen de Bizet. Les uns construisent le décor, les autres confectionnent les costumes… L’univers lyrique s’invite alors dans leur quotidien.

Dans l’antichambre du monde du travail, le film interroge la part de désir et de rébellion dans l’univers de ces six adolescents, et dresse le portrait d’une jeunesse peu écoutée dans notre société.

MIDI-PYRENEES - La Terre et le lait de Jeanne Bourgon

La Terre et le lait

Jeanne Bourgon

Dans ces deux premiers portraits, les paysages et les gestes nobles du travail pastoral font ressurgir en douceur des personnes touchantes et justes. Des scènes paisibles défilent avec rythme et un environnement sonore bien choisi, précis et réfléchi les accompagne. Ces plans bien composés nous montrent avec poésie la production fromagère. Une forme de vie à part entière imprégnée de traditions fondamentales du savoir-faire.
CRL Midi-Pyrénées
2016 - 2x26 min - HD
Une coproduction Sanosi / Les zooms verts

La terre et le lait, portraits d’irréductibles est une collection composée de quatre portraits, à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont choisi une vie inscrite dans les rythmes naturels. Ils se sont engagés volontairement dans un parcours souvent solitaire, où les contraintes et les difficultés sont nombreuses. Chacun de ces portraits montre l’usage que ces personnes ont fait de leur liberté ainsi que leurs combats quotidiens. Ils dessinent également un équilibre unique entre un territoire et les personnes qui l’habitent. Équilibre qui interroge plus globalement les choix d’évolution de l’agriculture et des modes de consommation.
Deux portraits, Miren et Etivaz, sont proposés dans le cadre du Mois du film documentaire.
Miren Miren est une bergère basque. Elle élève seule 2 enfants et un troupeau de 170 brebis. Ce portrait de femme enracinée et libre suit les saisons depuis l’enfermement et le travail l’hiver vers la beauté et la légèreté l’été. Il montre malgré les doutes et les difficultés, la réussite d’une agriculture encore inscrite dans le respect des cycles et du vivant. C’est ainsi que son fromage unique voit le jour.
Etivaz Dans les Alpes suisses, Henri-Daniel et Aimée, producteurs d’Etivaz, perpétuent un savoir-faire et une tradition familiale de fabrication de fromage de vache remontant au 17ème siècle. Leur travail et leur vie de famille gravitent cinq mois par an autour du chalet posé à 1700 m d’altitude.
Jeanne Bourgon Après 10 ans au Conseil Régional, Jeanne a pris une disponibilité pour mener à bien un projet qui lui tenait à cœur : réaliser des portraits de producteurs de fromages, rencontrés grâce à son mari. Après une première formation « écrire, tourner monter un film » elle a intégré l’ESAV (Ecole Supérieur d’Audio-Visuelle) à Toulouse où elle a obtenu un Master 2 réalisation. Elle a rejoint les Zooms Verts, un collectif toulousain de réalisateurs et de techniciens de l’audiovisuel, avec lesquels elle a suivi trois résidences d’écriture dans les Pyrénées. C’est au sein des Zooms qu’elle a rencontré Alexandre Lesbats, preneur de sons, qui l’a aidé lors des tournages-repérages chez Miren et Ugo Zanutto qui va l’accompagner sur le montage.