17e ÉDITION NOVEMBRE 2016Organisé par
Images en bibliothèques

Dayana mini market de Floriane Devigne
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Comédies du réel

Des documentaires sous forme de comédie musicale !

Films écrits sous forme de comédie musicale, utilisant le chant pour raconter des récits personnels, jouant avec la mise en scène, ces films sortent des sentiers battus et proposent une autre vision du documentaire !




Les films :

Chante ton bac d’abord

Chante ton bac d’abord

David André

2013 / France / 82’ / Brotherfilms

Documentaire social, film musical, "Chante ton bac d’abord" raconte l’histoire tumultueuse et poétique d’une "bande" de copains de dix-sept ans, habitant à Boulogne-sur-Mer : une ville de 45 000 habitants touchée par la désindustrialisation. Imaginées par les adolescents, mises en musique, en paroles et en images par l’équipe du film, les chansons font basculer le propos réaliste du film dans la magie, dans l’humour et dans le rêve…

Chante ton bac d’abord - Bande-Annonce from Bodega Films on Vimeo.

Dayana Mini Market

Dayana Mini Market

Floriane Devigne

2012 / France / 54’ / Sister productions

Dayana, 15 ans, est élève dans un lycée hôtelier des beaux quartiers parisiens. Avec ses deux frères, Soum et Nila, elle grandit auprès de parents tamouls originaires du Sri Lanka. "Dayana Mini Market", c’est l’épicerie dans laquelle ses parents travaillent. C’est aussi là où toute la famille s’est entassée après s’être fait expulsée de son logement. Ce conte aux intermèdes chantés et dansés décrit avec émotion comment chacun bricole, contre l’adversité et les soucis financiers, un quotidien où l’argent et l’amour se disputent le premier rôle.


Dayana mini Market par La_Scam

Epopée

Epopée

de Aurélia Barbet

2016 / France / 47’ / Théâtre La Cité & 529 dragons

« Des trouvères aux chansonniers de la commune, la chanson est le reliquaire de la mémoire collective, l’expression de la culture orale qui, sans elle, aurait disparu. Le désir de raconter en chantant vient de cet héritage et de la volonté de faire entendre autrement les histoires. Il y a mes images du quartier de la Joliette qui change, l’autoroute qui explose, les grues qui s’affolent, la plaie béante qui s’ouvre depuis la rue Camille Pelletan, le marché du soleil qui s’organise au petit bonheur la chance dans les rues adjacentes, l’étrange atmosphère des rues Forbin, d’Hozier et Fauchier qui glissent vers le port, des rues comme un décor de film qui cherche encore son histoire. Il y a des chansons, a cappella ou en musique, des chansons d’habitants, des chansons de marins, des chansons de gestes ou de métiers. Marseille, la ville chantante de jadis, renouvelle ici son répertoire dans un registre urbain et contemporain… » Aurélia Barbet

Epopée un film d’Aurélia Barbet from Théâtre La Cité on Vimeo.

Lisboa orchestra

Lisboa orchestra

de Guillaume Delaperrière

2012 / France / 12’ / GDLP films

Chaque ville a sa lumière, ses odeurs, ses bruits, ses couleurs… Lisbonne : le fleuve, ses ponts et ses ferrys, les ruelles de Bairro Alto ou de l’Alfama, le tramway, les petits métiers, le fado… Bien au-delà, ce film est une balade musicale extraordinaire au fil des rythmes urbains d’une journée qui s’éclaire avec le lever du soleil sur le Tage. La musique originale et hypnotique se compose à partir d’échantillons sonores et visuels recueillis dans la capitale portugaise avec pour métronome les pulsations de la ville. "C’est difficile de mettre un nom sur ce que je fais… J’orchestre les choses, je les arrange, je les fais sonner…" explique le réalisateur.

LISBOA ORCHESTRA / Full Version from Guillaume Delaperriere on Vimeo.

Nos jours absolument doivent être illuminés

Nos jours, absolument doivent être illuminés

de Jean-Gabriel Périot

2011 / France / 22’ / Alter ego productions

Orléans, le 28 mai 2011. Des détenus chantent à l’intérieur d’une prison ; ni la caméra, ni les regards n’y ont accès. De l’autre côté du mur, des personnes écoutent. Emportés par la musique, les visages des auditeurs venus pour l’occasion s’illuminent et livrent à la caméra autant d’histoires possibles. D’un côté, les voix, de l’autre, les visages : entre les deux, des émotions se dessinent.

NOS JOURS, ABSOLUMENT, DOIVENT ÊTRE ILLUMINÉS / OUR DAYS, ABSOLUTELY, HAVE TO BE ENLIGHTENED (2012) from Jean-Gabriel Périot on Vimeo.

Paris périph

Paris périph

de Richard Copans

2004 / France / 54’ / Les films d’ici

No man’s land, repoussoir ? Pas si sûr... Quand la ville s’étend, le périphérique devient un enjeu d’urbanisme. Transformer la nuisance en énergie, voilà un défi de taille pour les architectes. Richard Copans, lui, la transforme en émotion... Imaginé en 1937, inauguré en 1973, le périphérique parisien est une boucle d’environ 40 kilomètres où circulent chaque jour, en un flux ininterrompu, plus d’un million de voitures. Destiné à alléger la circulation autant qu’à la canaliser, il fut construit sur la mince bande de 150 mètres qui séparait les boulevards des Maréchaux de la banlieue, l’ancien mur d’octroi. Ce boulevard, qui tourne en rond et engendre de grandes nuisances, est entièrement dédié à l’automobile. Difficile d’imaginer que cet espace d’où les piétons sont bannis puisse avoir un quelconque attrait ! Et pourtant... Richard Copans filme des endroits qui jalonnent le périph – ponts, passerelles et souterrains –, regarde comment la ville s’est accommodée de ce fleuve de voitures, comment l’on vit sur ces rives..

PARIS PERIPH from Les Films d’Ici on Vimeo.

Plastic and glass

Plastic and glass

de Tessa Joosse

2009 / France / 9’ / Le Fresnoy
Dans une usine de recyclage du nord de la France, les ouvriers se rejoignent pour chanter en chœur, et même les camions les rejoignent et font presque un ballet. Du fonctionnement des machines prodigieuses jusqu’au travail manuel de triage, le film montre le processus de recyclage. Le bruit qui accompagne le travail devient une cadence et le son de l’usine devient un rythme constant.
Une jolie vallée

Une jolie vallée

de Gaël Lépingle

2015 / France / 54’ / La musique de Léonie

Un village dans la Tarn, l’été. Ils travaillent dans des bureaux ou en usine, sont médecins, enseignants ou retraités. Ils se réunissent pour raconter ensemble une histoire, et pour la chanter. Les chansons contaminent la vie quotidienne, s’installent dans le paysage...
Une comédie musicale sur un livret inspiré des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas.