18e ÉDITION NOVEMBRE 2017Organisé par
Images en bibliothèques

Du côté de la côte d’Agnès Varda (c) Ciné-Tamaris
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

La France exotique

Tous touristes ?

En parallèle du corpus "Tous touristes", Images en bibliothèques propose un corpus centré sur la France vue sous des angles originaux par des cinéastes singuliers : Jean Vigo, Agnès Varda, Jean Rouch, Luc Moullet... Reprenant et détournant les codes du film touristique, ils nous emmènent dans des voyages décalés, souvent drôles et poétiques.

A découvrir également, le corpus Tous touristes ?

A propos de Nice
La cabale des oursins

La cabale des oursins

Luc Moullet

France / 1991 / 17’ / Les films d’ici

Les “oursins” en question, ce sont les terrils, aberrations géographiques du Nord de la France, parents pauvres des volcans auvergnats. Alors que ces derniers constituent une attraction honorable, les terrils sont proprement dénigrés. Luc Moullet et son équipe technique entreprennent une visite cocasse et guidée de ces lieux opaques, porteurs d’espoir pour le développement touristico-économique de la région.

LA CABALE DES OURSINS from Les Films d’Ici on Vimeo.

Du côté de la côte
(c) Ciné-Tamaris

Du côté de la côte

Agnès Varda

France / 1958 / 24’ / Ciné-Tamaris
"Du côté de la côte" est dédicacé à André Bazin. "Du côté de la côte", une visite touristique et documentaire le long de la Riviera. L’exotisme, les couleurs du tourisme, celles du Carnaval et de l’Eden. Une île. Des parasols qui se ferment à la fin sur une jolie chanson de Delerue. La Côte d’Azur vue en couleurs par Agnès Varda, qui cultive le mot d’auteur et l’image insolite. Film de commande transformé en un essai sur le tourisme, non sans un certain humour.
Le Paris des photographes
(c) Les films du jeudi

Le Paris des photographes

François Reichenbach

France / 1962 / 13’ / Les films du jeudi
À bord du Cityrama, Francois Reichenbach accompagne un couple de touristes dans leur visite guidée de la capitale. Après avoir fait le tour des principaux monuments immortalisés au passage, l’auteur se fait plus subjectif et saisit au hasard de ses rencontres des moments intimes et des scènes pittoresques de la vie parisienne. Il apporte avec ce film une réponse définitive à la question : Paris est-elle une ville photogénique ?
Petit à petit
(c) Les films de la pléïade

Petit à petit

Jean Rouch

France / 1970 / 92’ / Les films de la pléïade

Faisant la suite de "Jaguar", cette fable cinématographique, improvisée en cours de tournage, raconte les aventures drôles et singulières de Damouré et Lam, deux hommes d’affaires de l’Afrique moderne, à la recherche de leur modèle.


"Petit à Petit" (Jean Rouch, 1971) - le... par antennerelais

Le Rêve de Bailu
(c) Tournage3000

Le Rêve de Bailu

Nicolas Boone

France / 2013 / 12’ / Tournage3000

En 2008, un tremblement de terre a détruit Bailu, province du Sichuan. Le gouvernement chinois a décidé de reconstruire un village français. Le film est une traversée du village. Il croise ses habitants dans leurs activités.

Soudain la grande motte
(c) Petit à petit

Soudain la grande motte

Julien Donada

France / 2008 / 22’ / Petit à petit

"Soudain, la Grande Motte" est un portrait de la célèbre station balnéaire. Les images ont été tournées sous le soleil hivernal d’un mois de janvier, alors que la ville est déserte, le son a été enregistré l’été quand les rues et les plages sont bondées. Ils sont touristes, commerçants ou habitants de la Grande Motte, on ne verra jamais leur visage, on entend leurs voix qui se mêlent les unes aux autres pour raconter comment on habite cette ville, comment on la perçoit et qu’est ce qui fait qu’ici, ça ne ressemble à nulle part ailleurs...

Soudain la Grande Motte - Extrait from Petit à petit production on Vimeo.