19e ÉDITION NOVEMBRE 2018Organisé par
Images en bibliothèques

Le Grand bal de Laetitia Carton
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Coups de coeur des régions

Les films coup de coeur des coordinations régionales du Mois du film documentaire.

Partenaires d’Images en bibliothèques, les coordinations régionales accompagnent les participants dans la mise en place de leurs projets. Elles favorisent les échanges entre les professionnels du territoire, impulsent le développement de la manifestation et renforcent la visibilité de l’événement. En savoir +

Pour la quatrième année, elles proposent aux participants de la manifestation un film coup de cœur pour lequel les droits de projections seront spécifiquement négociés.

Chjami è rispondi de Axel Salvatori-Sinz - Auvergne-Rhône-Alpes

Chjami è rispondi

de Axel Salvatori-Sinz

2017 / France / 77’ / Macalube Films / Taswir Films
Dix ans après ma dernière visite, je retourne à Cateri, village corse, berceau de ma famille paternelle, pour y affronter mon père. Je dois dénouer les noeuds, je m’adresse à lui sous la forme d’un duel qui puise son fondement dans les méandres de l’histoire familiale. Je le provoque en allant à sa rencontre. Je projette qu’il me parle enfin.
Le saint des voyous de Maïlis Audouze - Auvergne-Rhône-Alpes

Le saint des voyous

de Maïlys Audouze

2017 / France / 34 min / Ardèche images association
A travers l’expérience d’enfermement en pénitencier pour enfants qu’a vécu mon père entre ses 15 et ses 18 ans, ce film questionne la résilience et la transmission.
Norilsk, l’étreinte de glace de François-Xavier Destors - Centre-Val-de-Loire

Norilsk, l’étreinte de glace

de François-Xavier Destors

Plus grande ville au Nord du monde, Norilsk est une ville impossible. Dans la cité polaire, l’hiver dure neuf mois et les températures descendent jusqu’à -60°C. Norilsk Nickel, premier producteur mondial de cuivre et de nickel, contrôle la ville depuis son émergence sur les cendres du goulag. Plus de 180 000 personnes survivent dans cette ville fermée et isolée du monde. Ancré dans leur quotidien extraordinaire, le film dresse le portrait poétique et burlesque d’une ville extrême d’où chacun cherche à s’échapper.
L’Esprit des lieux de Stéphane Manchematin & Serge Steyer - Grand-Est

L’esprit des lieux

de Stéphane Manchematin & Serge Steyer

2017 / France / 90 min / Ana Films, Les films de la pluie
Héritier d’une pratique paternelle, Marc consacre l’essentiel de son temps à sa passion : « Je vis au pays des sons ». À la tombée du jour, il camoufle ses micros dans un sous-bois des Vosges, déclenche la prise de son, puis s’éloigne jusqu’à se fondre dans la nature. De retour en studio, dans le sous-sol de sa maison, Marc écoute les enregistrements afin d’en extraire les pépites. Son travail commence à faire parler de lui, dans les écoles, les milieux artistiques, ... Bientôt, un compositeur, Christian Zanési, lui propose de collaborer à la création d’une pièce de musique électroacoustique.
Un poil différent·e d’Hélène Michel Béchet - Grand-Est

Un poil différent·e

d’Hélène Michel Béchet

2017 / France / 52 min / Sancho & Compagnie
Clémentine Delait, plus connue sous le nom de La Femme à Barbe, est devenue une célébrité internationale grâce à sa fameuse pilosité durant la Belle Epoque. L’incroyable destinée de cette femme, nous permet aujourd’hui de nous interroger sur la question de l’émancipation de la femme et celle du genre. Grâce à ses Mémoires, retrouvées il y a quelques années, la réalisatrice remet en scène son café de l’époque et tente, avec l’appui de quelques femmes de science, de répondre à cette question : sommes-nous devenu.e.s plus ouvert.e.s à la différence de l’Autre un siècle plus tard ?
André Robillard, en compagnie de Henri-François Imbert - Ile-de-France

André Robillard, en compagnie

de Henri-François Imbert

2017 / France / 100 minutes / Libre Courts
En 1964, André Robillard s’est mis à fabriquer des fusils avec des matériaux de récupération ramassés au hasard de ses promenades dans l’hôpital psychiatrique où il vivait. Aujourd’hui, à 87 ans, André demeure toujours à l’hôpital où il est entré à l’âge de neuf ans il y a 78 ans. Entre temps, il est devenu un artiste internationalement reconnu du champ de l’Art Brut, mais aussi musicien et acteur d’un spectacle inspiré de sa vie. Nous le suivons dans ses voyages, et en chemin, nous croisons l’histoire de la psychothérapie institutionnelle, dont la révolution du regard sur la folie, opérée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, n’est pas étrangère à la découverte et à l’histoire d’André Robillard.
Les Proies de Marine de Contes - Nouvelle-Aquitaine

Les Proies

de Marine Contes

2018 / France / 53’ / L’atelier documentaire
Dans la forêt des Landes, depuis leur cabane, des hommes scrutent le ciel d’automne. Ils écoutent les bruissements de la forêt et guettent avec avidité le passage des oiseaux. Dans une étrange chorégraphie, ils tirent sur les ficelles du temps pour actionner leur piège. Mais leur terrain de jeu est menacé, tout comme leur pratique ancestrale, et tout autour, les arbres tombent.
Le Grand bal de Laetitia Carton -Nouvelle-Aquitaine

Le Grand bal

de Laetitia Carton

2018 / France / 99’ / Sanosi production
C’est l’histoire d’un bal. D’un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant 7 jours et 8 nuits, ils dansent encore et encore, perdent la notion du temps, bravent leurs fatigues et leurs corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.
Prosper et la jeunesse pétillante de Laurence Kirsch - Occitanie

Prosper et la jeunesse pétillante

de Laurence Kirsch

2017 / France / 52’ / Argane Productions
« Bienvenue Jeunesse Pétillante dans le temple du savoir, éteignez vos dernières cigarettes et soyez boulimiques de la connaissance, car la connaissance libère … » C’est ainsi que Prosper Bambara, CPE (Conseiller Pédagogique d’Éducation) du Centre de Formation d’Apprentis accueille les apprentis. Personnage atypique, diplômé en philosophie, de culture africaine, il est la clé de voûte du bon fonctionnement de cette micro société. C’est à travers sa manière originale de poser le cadre et de faire respecter le règlement qu’est construit ce film.
Quelques parts d’Erik Damiano et Valérie Leroux - Occitanie

Quelques parts

d’Erik Damiano et Valérie Leroux

2018 / France / 26’ / Le Gros indien
Quelques parts ce sont des fragments de vie de Colette, Sophie et Sylvie, trois femmes qui livrent leurs souvenirs liés à la maladie d’Alzheimer de leur mère. Sans jamais apparaître à l’écran, ces trois femmes se dévoilent progressivement en plongeant le spectateur au coeur de leur intimité. Leurs témoignages se mêlent à une création sonore riche, parfois incongrue ou déconcertante, rappelant une oeuvre radiophonique. Sur cette bande-son singulière, des images de paysages multiples se dévoilent, comme si le spectateur avait pris place à bord d’un train. Une plage, des immeubles, des arbres, un quai de gare... Un voyage visuel et sonore pour permettre au spectateur de se projeter de manière quasi-hypnotique dans les problématiques auxquelles Colette, Sophie et Sylvie ont été confrontées. (...)