19e ÉDITION NOVEMBRE 2018Organisé par
Images en bibliothèques

Georgi Lazarevski / Les Ateliers du Mois du doc 2018
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Inviter un.e cinéaste
ou un.e intervenant.e

C’est l’occasion d’accompagner vos projections de rencontres pour échanger avec le public !

Est-il obligatoire d’inviter le/la cinéaste ?

Non, ce n’est pas obligatoire. Cependant, l’esprit du Mois du film documentaire est de favoriser le débat et les échanges avec les publics. Ces échanges peuvent être menés par vous-même si vous êtes à l’aise, ou bien avec l’appui d’un autre professionnel : critique de cinéma, intervenant spécialiste du sujet, un partenaire, un médiateur culturel, le réalisateur, monteur, producteur, protagoniste du film…

Faut-il rémunérer un.e cinéaste qui vient présenter son film ?

Prévoyez tant que possible une rémunération. Bien qu’il s’agisse d’un moment souvent apprécié des auteurs, se déplacer pour rencontrer le public c’est autant de temps qu’ils ne peuvent pas consacrer à la réalisation d’un autre film ! Le montant de cette rémunération est à définir avec eux, il n’existe pas de règlementation. Certains se déplacent volontiers bénévolement, et d’autres demandent une rémunération plus ou moins importante (en moyenne, entre 100 ou 250 euros net).

Quels autres frais faut-il prévoir ?

Outre la rémunération, si le réalisateur ne vit pas dans la même ville, il faut prévoir la prise en charge de son déplacement (transport et hébergement s’il doit dormir sur place). Prévoyez également un repas, selon les horaires de son déplacement.

Puis-je être aidé dans le cadre du Mois du film documentaire ?

Le Mois du film documentaire soutient la rencontre entre les cinéastes et les spectateurs. Grâce à son partenariat avec la Scam, Images en bibliothèques participe au financement de déplacements de réalisateurs et intervenants pour ses adhérents par le biais de trois dispositifs :