NOVEMBRE 2019 20 ans !Organisé par Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

A propos de “Open Ended Now”, entretien avec Melanie Manchot

Un film réalisé par Christophe Monterlos

Production : MAC VAL
France, 2018
26 minutes, VF

Entretien avec l'artiste Mélanie Manchot à propos de son exposition monographique au MAC VAL “Open Ended Now”. Mélanie Manchot s’intéresse aux transgressions des codes du public et du privé, créant des situations dans lesquelles un geste intime – embrasser, caresser, se dévêtir, dormir – est exécuté en public. Ses portraits de groupes dans lesquels elle étudie, se réapproprie, fédère ou reproduit des rituels publics (regroupements, manifestations, marches, danses, fêtes) encouragent la constitution et l’affirmation d’un corps social commun, le partage, l’échange et le « vivre ensemble ». Son travail sur l’abolition des frontières se construit dans un subtil équilibre entre l’organisation d’une communauté de personnes dans un espace-temps donné et la représentation d’individus dans leur épaisseur psychologique. Tel un instantané ancré dans une société en perpétuel mouvement, l’œuvre de Mélanie Manchot rend visible l’idée d’une harmonie possible de différences et de diversités.

Kimsooja à l’œuvre - Bottari Truck Migrateurs

Un film réalisé par Gilles Coudert

Production : MAC VAL
France, 2007
26 minutes, VF

Making-of de la fabrication de la vidéo-performance Bottari Truck Migrateurs de l’artiste coréenne Kimsooja. Peintre, sculpteur, vidéaste, auteur de nombreuses installations, Kimsooja puise dans ses racines coréennes son matériau de prédilection, les bojagi, tissus traditionnels utilisés par les Coréens pour ranger ou transporter des objets personnels. Depuis les années 1980, cette Needle Woman (« femme-aiguille ») ne cesse de plier, déplier, coudre, transformer des étoffes, créant ainsi une œuvre d’une grande rigueur plastique. Ces tissus se transforment ainsi en bottari, ces baluchons qui évoquent l’idée de voyage, de déplacement, d’errance. En 2007, en résidence au MAC/VAL, elle réalise la performance Bottari Truck Migrateurs. Cette fois l’artiste façonne ses baluchons à partir de vêtements et de draps collectés, en France, auprès de l’association Emmaüs. Métonymie de l’exil, la performance évoque ces parcours individuels liés à la séparation mais aussi aux lueurs de l’ailleurs.

Autour de la séance

Rencontre avec le réalisateur

Imagespassages invite Antonie Bergermeier, réalisatrice et chargée de production au MAC VAL pour une sélection d’œuvres vidéo d'artistes dans le cadre du Midi du documentaire sur l'art #2, en écho à l'actualité artistique et en rapport aux questions migratoires, de déplacements et des frontières.