18e ÉDITION NOVEMBRE 2017Organisé par
Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Endives, carottes ou poireaux

Un film réalisé par Lisa Matuszak, Pierre Grillère, Marie-Noëlle Battaglia

Production : Emca
France, 2014
210 minutes, VF

Un plongeon dans l’épicerie sociale de Basseau : un univers sonore et visuel fourmillant où les histoires de chacun s’entremêlent.

Planète A

Un film réalisé par Momoko Seto

Production : Le Fresnoy
France, 2008
460 minutes, VF

Sel : trace, absence d’eau, passage du temps, épidémie envahissante, cimetière vivant. Eau : manoeuvre, valeur absolue, fertilité, rhizomes, aléatoire. Coton : corruption, enjeux économiques, hydrophile, désertification. Le monde est devenu une vaste planète desséchée, où la culture du coton, exercée à outrance pour des raisons économiques, est la cause principale de la désertification. Un désert salin recouvre des hectares de terrain asséché où apparaissent de curieux arbres en sel. Ce phénomène fait écho à une plus grande catastrophe écologique, la désertification de la mer Aral. Et toujours l’homme comme responsable...

Les Verdines d'Antoine

Un film réalisé par Collectif Caméra-etc

Production : La Cambre
Belgique, 2015
1103 minutes, VF

Un portrait animé d’Antoine Wiertz, passeur des traditions de la Communauté des Gens du voyage.

The Five minute museum

Un film réalisé par Paul Bush

Production : SCHATTENKABINETT GmbH
Suisse, 2015
360 minutes, VO

Des milliers de pièces des collections de petits musées sont animées pour raconter l’histoire des efforts humains.

Irinka et Sandrinka

Un film réalisé par Sandrine Stoïanov

Production : Je suis bien content
France, 2007
1020 minutes, VF

Sandrine et Irène, deux femmes d’origine russe, qui se connaissent à peine malgré leurs liens familiaux et qu’un demi-siècle sépare, échangent leurs souvenirs devant une tasse de thé et des liasses de photos anciennes. Sandrine, jeune fille fantasque à qui, quand elle était petite, on disait qu’elle aurait pu être une princesse russe, que de surcroît elle en avait le physique et le caractère, a grandi en passant son temps à recomposer dans ses jeux d’enfant le monde d’une Russie de conte de fées, à se réfugier dans un passé imaginaire afin de s’évader d’une situation familiale morcelée dans laquelle elle n’arrivait pas à trouver ses repères. Aujourd’hui, toujours en quête de ses racines, elle interroge sa tante Irène sur son enfance. Celle-ci issue de la noblesse russe, a vécu sur place la chute du régime, un quotidien douloureux, marqué par l’absence d’un père exilé et le décès prématuré de sa mère, avant de pouvoir quitter sa famille d’adoption, qui ne l’aimait pas, et enfin rejoindre son père en France. Tandis que la vieille femme se confie et parle de son père, le grand-père de Sandrine, cette dernière part à nouveau dans les rêveries éveillées que lui évoquent les paroles de son aînée, et nous fait apparaître les personnages d’Irinka et de Sandrinka, projections imaginaires des fillettes qu’elles ont pu être.

Autour de la séance

Rencontre avec la réalisatrice Sandrine Stoïanov

Programmation thématique : Découvrir l'ailleurs

Les jeunes spectateurs pourront s’évader grâce à un programme tourné vers l’ailleurs. Ils découvriront des rituels méconnus, des animaux improbables, des contrées ignorées… Ces courts métrages animés documentaires privilégient la sensation, pariant sur la couleur, le graphisme, et le son, pour évoquer et parfois expliquer des territoires à explorer. Collages, animation d’objets, dessin… : autant de techniques stimulantes pour les yeux et l’esprit, permettant d’aborder le documentaire autrement.