NOVEMBRE 2019 20 ans !Organisé par Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Bertille Bak, le tour du propriétaire

Un film réalisé par Alyssa Verbizh

Production : MAC VAL
France, 2011
14 minutes, VF

Avec beaucoup d’humour et d’authenticité, l’artiste s’attache à la question du vivre ensemble. Son œuvre sensible, poétique dénonce avec humour les dérives de la société contemporaine et s’inscrit dans une forme de résistance pleine d’espérance, de lutte collective par l’art: elle a impliqué toute la petite ville minière de Barlin : les habitants se sont mobilisés, ont brodé des scènes de révoltes issues de l’histoire de l’art en faisant tourner et passer les canevas de foyer en foyer, et revivre ainsi symboliquement les liens et les valeurs de la communauté disparue. De drôles de machines impriment sur les murs un motif de brique rouge, des « robes » de briques de maisons de corons; et enfin une vidéo « T’as de beaux vieux tu sais », a pour acteurs les habitants de la cité minière où chacun joue son rôle « nous livrant les règles de vie de cette microsociété, fondée sur l’entraide et la solidarité.

"Après" de Christian Boltanski

Un film réalisé par Alain Fleischer

Production : MAC VAL
France, 2011
6 minutes, VF

Présentation de l’exposition « Christian Boltanski – Après » (MAC/VAL, 15 janvier-28 mars 2010) par l’artiste lui-même. Qu’y a t-il «après»? L’œuvre présentée au Mac/Val renvoie au passé, l’instant, le futur, à la temporalité. Christian Boltanski décline ses obsessions sur le temps qui passe, celle du visage, de l’Histoire dont on se souvient, ou pas. Qu’y a-t-il donc «après»? Et «après» quoi? Et pour qui? On n’est pas placé en face d’une œuvre, mais à l’intérieur de l’œuvre. Franchissant un rideau, sur lequel est projetée l’image d’un visage anonyme, on est plongé soudainement dans l’obscurité, dans une grande salle où le noir domine. Puis l’on distingue des éléments architecturaux, cubes couverts de bâches noires qu’un souffle anime de l’intérieur. Dans cet environnement inquiétant et labyrinthique, on est invité à faire son chemin, à littéralement errer. D’où viens-je? Où aller? Résolument philosophique, le parcours s’entend comme la matérialisation d’une «quête existentielle».

A propos de “Algeco, quai de la Moselle, Calais”, entretien avec Bruno Serralongue

Un film réalisé par Guillaume De La Forest Divonne

Production : MAC VAL
France, 2019
18 minutes, VF

Film-entretien avec l'artiste français Bruno Serralongue autour de la situation des migrants de Calais.

Autour de la séance

Rencontre avec le réalisateur

Imagespassages invite Antonie Bergermeier, réalisatrice et chargée de production au MAC VAL pour une sélection d’œuvres vidéo d'artistes dans le cadre du Midi du documentaire sur l'art #2, en écho à l'actualité artistique et en rapport aux questions migratoires, de déplacements et des frontières.