NOVEMBRE 2019 20 ans !Organisé par Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

I'm British But...

Un film réalisé par Gurinder Chadha

Production : Eliza Mellor prod.
Grande-bretagne, 1989
30 minutes, VOST

Exploration de la question complexe de l'identité des Asiatiques britanniques de deuxième génération, I'm British But ... est le premier film de Gurinder Chadha. Il deviendra le cinéaste le plus populaire de la nouvelle vague de cinéastes américano-asiatiques dans les années 1990.

Le film utilise la musique Bhangra - une fusion vibrante de la musique de danse traditionnelle punjabi et des styles de danse occidentaux contemporains allant du hip hop à la house - afin de déterminer dans quelle mesure les formes asiatiques ont absorbé et influencé la culture occidentale. Les personnes interrogées viennent de Glasgow, de Belfast, de Londres et du Sud du Pays de Galles, composent un groupe hétérogène. Toutes sauf une sont nées au Royaume-Uni. Pour toutes, il est clair qu’il s’agit de leur maison, mais ont toutes le désir de conserver un lien avec leurs origines asiatiques, même si elles se sentent distantes et peu familières avec le pays de leurs parents.

Autour de la séance

Séance proposée par l'Association Ecrans Britanniques.

Séance précédée par la projection de
"Just a T-Shirt", Jeremy Herrin avec Meera Syal, 2018, 6 min.
"Just a T-Shirt", est l’un des « Brexit Shorts », une série de courts-métrages produite par la compagnie théâtrale Headlong et le quotidien The Guardian. Ils sondent un pays profondément divisé à travers des portraits de citoyens ordinaires, d’origines et conditions sociales diverses, habitants des différents territoires, comme on les appelle maintenant, du Royaume (encore) Uni. Le point commun de tous ces personnages : la victoire du « Leave » a bouleversé leur vie.

Programmation thématique : Portrait/Autoportrait

Les bibliothèques de la ville de Nîmes, fidèles depuis toujours au Mois du doc, fêtent les 20 ans de la manifestation ! Toujours avec le désir d’organiser des rencontres avec le cinéma, c’est une belle occasion d’agrandir le cercle et de convier la littérature, la photographie, la peinture, la musique et de retrouver nos compagnons de route. Ensemble, nous développerons la question du « Portrait / Autoportrait ». Nous associons le « portrait » à « l’autoportrait », entre auto-fiction et regard sur l’autre, entre archive de sa propre existence et mise en scène de la rencontre. Nous verrons ainsi comment les cinéastes se racontent à travers autrui et comment ils se nourrissent des rencontres qu’ils font, moteur nécessaire à toute démarche documentaire.