17e ÉDITION NOVEMBRE 2016Organisé par
Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Afrique 50

Un film réalisé par René Vautier

Production : René Vautier
France, 1950
17 minutes, VF

C’est l’après-guerre. L’Europe s’est reconstruite. Tout marche pour le mieux dans les "colonies-modèles" où la République française mène ses pupilles d’une main maternelle vers les lumières de la raison et du progrès. Tout le monde, pourtant, n’est pas de cet avis. Premier film anticolonialiste de l’Hexagone, interdit puis récemment primé par le ministère des Affaires étrangères, cet efficace pamphlet contre le colonialisme en Afrique noire valut à son auteur treize inculpations et une condamnation à un an de prison.

Nouvelle Société

Un film réalisé par Groupes Medvedkine

Production : Groupes Medvedkine
France, 1969
18 minutes, VF

Nouvelle société 5, « Kelton » (1969)
Les conditions de travail dans l’horlogerie Kelton-Timex : les ouvrières travaillant comme des marionnettes, les évanouissements, les accidents et en guise de prime de la « Nouvelle Société », Sylvie Vartan venant chanter à l’atelier…

Nouvelle société 6, « Biscuiterie Buhler » (1969)
Une petite fille dont la mère travaille à la biscuiterie Bulher et le père est routier, raconte sa vie. Une vie familiale désagrégée par le travail. Le monde des travailleurs vu à travers les yeux de leurs enfants.

Nouvelle société 7, « Augé découpage » (1970)
Dans une usine de contacteurs électroniques, les conséquences sur la vie des ouvriers, de la pression des grandes entreprises sur les petites : les cadences s’accélèrent, la tension monte, les accidents deviennent plus fréquents et plus graves ; un ouvrier perd sa main dans une presse.

Les Ajoncs

Un film réalisé par René Vautier

Production : Union de Production Cinématographique Bretonne
France, 1970
14 minutes, VF

Fable poétique et humoristique dans laquelle un immigré algérien (Mohamed Zinet) traverse la Bretagne à la recherche d'un travail. Il trouve une carriole et se met à vendre des ajoncs dans un village. Sa carriole est renversée par un agent de police raciste. À la sortie de l’usine située près de là, les ouvrières en signe de solidarité ramassent les fleurs dispersées et les lui paient.

Autour de la séance

Intervention de Patrick Leboutte, spécialiste du film documentaire

Programmation thématique : Le cinéma militant breton des années 70

Les années post-68 voient se développer un cinéma d’intervention sociale. Les bretons s’emparent eux aussi de l’image et du son. Paysans, ouvriers, chanteurs, poètes, jeunes et vieux, hommes et femmes de Bretagne se racontent, s’interrogent eux-mêmes. Le silence radio et audiovisuel sur les problèmes régionaux dans les journaux de l’ORTF amène de sérieuses critiques de l’information et pousse, dans ces années 70, des cinéastes et des intellectuels à prendre l’information en main. Des collectifs, des associations, des maisons de production naissent un peu partout. Le cinéma de l’Ouest donne la parole à tous ceux qui veulent la prendre.

A voir aussi dans cette thématique :